On va nous baisser notre pouvoir d’achat...enfin, à certains. J’entends se plaindre à la télé, par exemple ce couple à midi, qui a 4.000 euros, et qui va être obligés de rogner sur ses vacances et ce qu’ils donne à leurs enfants. Si j’avais une telle somme, je ne me plaindrais pas.

Je sais que ce n’est pas de notre faute si tous les gouvernements qui se sont succédés ont dépensé sans compter et se sont enrichis à nos dépens. Mais je pense à mes enfants qui travaillent pour payer ma retraite sans être sûrs d’en avoir une !

Arrêtons de nous plaindre et pensons plutôt aux chômeurs en fin de droit qui pour certains sont dans une situation catastrophique.