Quel sera sa composition ? On en est encore réduit aux hypothèses. Pour moi, j’espère que le nombre des ministres sera réduit. Cela sera peut-être difficile car leur multiplication permet de caser beaucoup de copains. Ca ne sera tout de même pas trop grave pour les éliminés qui toucheront tout de même une retraite de ministre ce qui les mettra à l’abri du besoin.
Cela ne sera pas facile pour notre nouveau premier ministre. Il lui faudra ménager les susceptibilités, donner des places aux amis du président, tout en respectant la parité ! Tout cela se fera aux dépens de l’efficacité et de la compétence. Il lui faudra embaucher n’importe qui ou créer un nouveau ministère s’il y a un homme ou une femme en moins ! (Sur un article humoristique publié pour le 1er avril, on propose Julie Gayet à la culture)

Fillon n’avait pas ces problèmes. Il n’avait pas à tenir compte de la parité et pouvait même engager des socialistes (Valls avait d’ailleurs refusé). Cela m’étonnerait que quelqu’un de l’opposition, même très qualifié, fasse partie du gouvernement.

Pourvu que le ministre de l’éducation et la garde des sceaux ne soient pas reconduits !

Je pense que Hollande a nommé Valls pour éliminer un concurrent pour les futures élections.